Le Syndicat Mixte d'Etudes et de Travaux de l'Astien La nappe Astienne L'avancement du SAGE pour la nappe Astienne L'exploitation de la nappe astienne Espace Junior
Présentation || Caractéristiques physiques || Qualité de l'eau || Les usages || Problématique et enjeux || Infos cartographiques
 

Présentation de la nappe Astienne

La nappe astienne s'étend sur 450 km² et 20 communes du département de l'Hérault, représentant 100 000 habitants permanents et 500 000 saisonniers massés sur le littoral.

L'eau de la nappe, de très bonne qualité (qualité de l'eau), s'écoule lentement dans les sables qui affleurent au nord (Florensac, Mèze) et s'enfoncent vers le sud jusqu'à -120m (Valras, Agde). Une épaisse couche de terrains argileux recouvre ces sables et protège la nappe des pollutions superficielles. L'eau sous pression jaillit naturellement au droit de nombreux forages (forages artesiens).

La nappe des sables astiens est un des aquifères côtiers de la région Languedoc-Roussillon. Elle constitue une ressource en eau essentielle au développement économique (tourisme balnéaire, agriculture...) du biterrois.

Pour en savoir plus sur la nappe:

Connue depuis longtemps (1er forage en 1898), cette ressource souterraine a été de plus en plus utilisée par les collectivités et les particuliers pour l'alimentation en eau potable, favorisant le développement du tourisme en bord de mer, ou les besoins agricoles. Plus de 800 forages, réalisés en majorité avant les années 80, captent aujourd'hui l'aquifère des sables astiens. Les sollicitations croissantes et non coordonnées, associées au vieillissement des ouvrages, ont rendu la nappe astienne particulièrement vulnérable (Problématique et enjeux de la nappe astienne).

Actualités

Forage astien